Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
Mot de passe
perdu ?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux témoignages thématiques Créez votre CV citoyen !

Votre vision globale



Eric Eisenberg

Eric Eisenberg, Dirigeant d'Entreprises

Votre vision de la société et de l'entreprise en 1 phrase
Eric Eisenberg, Dirigeant d'Entreprises
Le diagnostic que vous portez sur votre environnement professionnel, sur votre secteur d'activités, sur la place de la France en Europe et dans le monde
Décalage entre privé et public
Les pistes que vous proposez pour développer ensemble la cohésion sociale et la performance durable
Le système français, très centralisé, repose sur une posture de suspicion de l'Etat vis-à-vis du secteur privé. Souvent, l'entreprise est vue par le fonctionnaire comme le monde des tricheurs que l'on doit taxer et asservir aux besoins de la fonction publique. A l'image de ses universités plus productrices de savoirs que de savoir-faire, le secteur public regroupe des intelligences trop souvent déconnectées de la réalité du terrain.


Lien social et religion

La rupture opérée en France au début du XXème siècle entre l'Etat et le religieux a engendré un affaissement des valeurs que la République laïque n'a pas su à ce jour compenser. Le déclin de la prise en compte d'autrui dans les choix de chacun rend plus difficile la compréhension du tout. Cette dissociation de la complexité concours à la montée des corporatismes. Or, sans diagnostics partagés par la plupart des composantes du peuple, il s'ensuit une difficulté de réforme et une sclérose de la société.


Faire évoluer le système politique

Notre société française n'est pas équipée pour se saisir des enjeux de la mondialisation qui se succèdent et s'accélèrent. Nous allons devoir trancher sur de nombreux sujets, alors que notre système politique actuel nous plonge dans l'inertie. De très importantes réformes structurelles peuvent être entreprises sans avoir besoin de construire une VIème République : la renouvelabilité des mandats devrait être abolie, afin qu'aucun élu ne puisse jamais se servir de sa fonction pour se faire réélire ; de même, tout cumul devrait être interdit afin que chaque fonction élective, déjà fort prégnante, puisse être vraiment assumée par la personne qui est élue.


Découvrir de nouveaux modes de management pour de nouveaux dirigeants

Plus que tout, à l'ère d'internet, nous ne pouvons pas ne pas définir de mode de fonctionnement participatif. C'est l'évolution du rôle, des pratiques et de l'image des dirigeants qui est en jeu. Nous devons, dans toutes les sphères, chercher et nous doter des meilleures pratiques de gouvernance qui sauront utiliser et multiplier les capacités de vigilance, de compréhension et d'innovation du plus grand nombre. L'intelligence sociale devient le nouvel enjeu des dirigeants.
Contributeur : Eric Eisenberg

Autres témoignages sur ce site

Copyright © Odis, 2005-2017 | Mentions légales | Inscription | Contact | Haut de page