Portail des citoyens
Mutualisez
vos informations citoyennes
Mot de passe
perdu ?

Les Processus W complexes
2. Phase 1 : Appel à contributions

Ouvrir le débat par la formulation d'une question qui consiste à résoudre un problème dont la solution n'est pas encore identifiée.  Par tout moyen approprié (publicité, marketing direct, tracts, presse, bulletin interne, site Internet, etc...), les dirigeants ouvrent la réflexion sur un sujet donné et lancent un appel à contributions. L’invitation à participer s’opère via un mécanisme permettant de consulter les participants en amont de la rencontre afin que chacun ait la possibilité pratique d'intervenir, y compris les absents.

L’ensemble des contributions est collecté par le biais d'un système accessible à tous (Internet, serveur téléphonique, Numéro Vert, etc...). Dans un envoi d’invitations par mail, il est facile d’inclure un lien vers un questionnaire en ligne sur le thème du débat. Il convient d’associer à la démarche, dès cette phase, des acteurs, organismes et réseaux concernés susceptibles de relayer les invitations.

Le questionnaire préparatoire doit se décomposer en plusieurs parties dans la perspective d’un traitement simplifié et accéléré des réponses :

  • Un Formulaire de témoignages permet à chacun de présenter ses informations, expériences, avis, analyses et idées,
  • Un Formulaire de pratiques guide chaque répondant dans la présentation de ses pratiques de façon claire, lisible et utilisable par tous,
  • Un Questionnaire de type Quotient d’intelligence sociale (Q.I. Social, ou QIS) (voir encadré) identifie de façon non déclarative les aspirations, perceptions et pratiques des répondants sur le thème traité.

Les questionnaires de Quotient d’Intelligence Sociale (Q.I. Social ou QIS)

Un Q.I. Social est un questionnaire construit sur une architecture élaborée sur la base des Modèles de l’Intelligence Sociale (voir encadré page 124). Il permet de positionner une personne ou un groupe de personnes dans l’Echelle de la complexité (voir encadré p121) à travers une série d’indicateurs. Chaque indicateur est bâti sur un groupe de questions fermées à choix multiples. L’ensemble est classé par grandes dimensions :

  • Les aspirations et attentes des répondants, leur vision de ce qu’il faudrait faire ;
  • Leur perception de la situation dans laquelle ils se trouvent, ce que font les autres ;
  • Leurs propres pratiques personnelles, ce qu’ils font en réalité.

Cette distinction permet de comprendre chaque répondant, son environnement, la qualité et la force de ses liens avec  ses différents types d’interlocuteurs. Des sociographies de répondants quantifient les différents acteurs par mode de fonctionnement.

Un Quotient d'Intelligence Sociale thématique (QI Social spécifique) est un questionnaire spécifique à une organisation ou un thème qui autorise la mesure de niveaux d'Intelligence Sociale sur des enjeux choisis et adaptés. 

Interrogés par les décideurs, sachant donc qu'ils seront entendus, la motivation et la participation des acteurs s’accroit. Afin de lever les freins à l’expression, le système de sollicitation des publics doit à la fois garantir le respect de l’anonymat tout en permettant au contraire à ceux qui le souhaitent, de conserver la paternité de leurs idées et pratiques.

Les contributeurs doivent avoir la possibilité :

  • de gérer la réécriture et la diffusion de leurs propres contributions
  • de consulter les contributions des participants en respectant leur désir d’anonymat et de confidentialité.
 
 

1. Le Processus W pour organiser le dialogue
2. Les Processus W complexes : 

3. Effets 
4. Impacts

Copyright © Odis, 2005-2017 | Mentions légales | Inscription | Contact | Haut de page