<strong>Philanthropie</strong>
N'attendons pas un monde meilleur,
construisons le ensemble !
?

Fondations d'entreprise — Définitions9 socio-profils de fondations d'entreprise

Conçue par l'Odis et présentée pour la première fois au Palais de la découverte avec le Centre Français des Fondations et Ernst Young, la gamme de socio profils de fondations d'entreprise préfigure celle des Fondations Reconnues d'Utilité Publique.

 

  • Fondation accomplie : La fondation traduit en actes le désir de l’entreprise de porter, avec tous ses interlocuteurs internes et externes, des projets d’intérêt général.
  • Fondation caution : La fondation joue avant-tout le rôle de faire-valoir pour l’entreprise, qui est essentiellement préoccupée par des enjeux d’image.
  • Fondation guichet : La fondation dispose de tous les éléments pour agir, mais elle ne s'implique pas réellement dans les projets, sa volonté et ses pratiques s'appuient principalement sur le don d'argent.
  • Fondation chanceuse : La fondation ne procède pas d’un désir ardent de l’entreprise de contribuer à l’intérêt général, mais ses moyens et sa latitude d’action lui permettent d’obtenir des résultats probants.
  • Fondation contrariée : La fondation ne parvient pas à concrétiser l’aspiration de l’entreprise à s’engager pour l’intérêt général, faute de moyens et de latitude d’action.
  • Fondation belle endormie : La fondation reflète une aspiration de l’entreprise à se saisir des problématiques d’intérêt général, elle dispose pour le faire des marges de manoeuvre suffisantes mais les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur des moyens engagés ni des objectifs fixés.
  • Fondation ingénieuse : En dépit de fortes contraintes et d’un manque de moyens, la fondation parvient à impliquer fortement l’entreprise et ses parties prenantes dans la co-construction du bien commun.
  • Fondation opportuniste : La fondation est pour l’entreprise un outil utile pour impliquer, selon les opportunités, ses parties prenantes.
  • Fondation coup de coeur : La création de la fondation est avant tout le fruit de la volonté du ou des dirigeants de l'entreprise d'investir un champs d'action qui lui ou leur tient à coeur. Les moyens d'actions déployés sont limités.