<strong>Club de l'Intelligence Sociale</strong>
 
?

Audition de Pierre Chauvin, chercheur à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, le 19 janvier 2009Réflexion sur les liens complexes entre santé et précarité

A travers une approche multidisciplinaire, Pierre Chauvin et son équipe de recherche à l’INSERM abordent la question de la précarité et fournissent un éclairage original rivé sur la notion de vulnérabilité sociale, fournissant par la-même des pistes d’action concrètes.

La question de la prise en charge par les citoyens de leur propre santé se pose avec une acuité particulière pour ceux qui se retrouvent aux marges de la société. En effet, on constate une persistance sur le long terme des inégalités de santé en fonction des catégories sociales. La recherche de pistes fructueuses pour intégrer les individus dans un vrai départ citoyen pour l’amélioration de leur santé passe par un recadrage de la problématique de la précarité. Dépassant les approches en termes « monétaires » ou de « prestations de services à une clientèle particulière », Pierre Chauvin a privilégié une approche pluridisciplinaire qui remet le lien social au cœur de l’analyse. La précarité n’est plus un état mais un processus multifactoriel qu’il faut comprendre dans la durée, et qui touche pratiquement le quart de la population française. Celle-ci est en effet plus ou moins touchée par une vulnérabilité multiforme à relier avec la rupture des liens sociaux, et dont les solutions restent à construire à l’échelon microsocial.