Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
?
Converngece des énergies - Cv citoyen

Société et Entreprise indissociables

L'Entreprise n'est pas un oasis indépendant dans un désert, mais l'un des noeuds du réseau sociétal dans lequel elle est plongée.

 

Toutes les organisations sont imprégnées de la culture des territoires dans lesquels elles opèrent. Toute transformation durable suppose de travailler simultanément les valeurs et pratiques de l’entreprise et de la société.

Les valeurs d’entreprise

Conscientes de la nécessité d’inscrire dans la durée leurs liens avec leurs parties prenantes, les organisations ont tendance à placer le Développement durable au centre de leur problématique stratégique. Constater que la croissance à long terme découle de l’état de symbiose avec les partenaires concernés peut paraître à la fois banal et d'un degré de nouveauté limité, mais la rapidité du changement, la diversité et les exigences croissantes et parfois contradictoires des acteurs amènent les organisations à trouver de nouvelles formes de dialogue interne et externe pour maintenir et renforcer l'implication de tous dans leurs produits et projets..

  • Avec leurs collaborateurs : elles cherchent à établir un "contrat" gagnant - gagnant à travers l'amélioration des conditions de travail (santé et sécurité), de la formation, du partage des bénéfices (intéressement et participation), de l'information parfois y compris sur les sujets stratégiques.
  • Avec ses fournisseurs : elle s'impliquent dans des relations à long terme permettant de prendre en compte au mieux pour intégrer ces aspects de durabilité dans les services et les produits achetés.
  • Avec l'environnement sociétal : elles tentent de développer des relations transparentes sur l'impact potentiel de leurs activités et la gestion des risques majeurs.

Par la notation sociale, elles tentent ensuite de fidéliser leurs actionnaires en leur indiquant que leurs multiples efforts pour construire de l’implication, de la fidélité et de la motivation « éthique » paieront durablement.

 

Ilots culturels

Or, la culture d’une entreprise dépend de la culture sociétale ambiante. Confrontés à des acteurs attachés à leurs intérêts particuliers à court terme, l’organisation et le citoyen soucieux de l’intérêt général à long terme n’ont souvent d’autre choix, eux aussi, que de se replier sur la défense de leurs propres intérêts particuliers sous peine de se voir dépossédés sans contrepartie.

Aussi, construire seul les plus belles valeurs et les meilleures pratiques au milieu de l’océan qu’est la société revient à n’être qu’un bâtisseur sur une île menacée par la montée des eaux : le ressac quotidien peut balayer les tentatives de construction de la responsabilité sociétale. A long terme, il s’avère donc que l’énergie consacrée à l’ancrage interne d’une culture d’entreprise est dépensée avec un rendement faible, voire en pure perte.

Culture de responsabilité intellectuelle

Viser la performance durable suppose d’innover en continu. Cela n’est possible qu’avec la remise en question quotidienne des actes et des acteurs, avec bienveillance et sans complaisance. Mais, se plonger dans la transformation incessante n’est envisageable qu’avec des repères visibles, légitimes et constants.

Il est donc indispensable d’affirmer des valeurs et de les ancrer à travers tous les messages, mais aussi et surtout dans des comportements observables et évaluables. En effet, pour être admis comme pertinents, justes et équitables, ces éléments nouveaux doivent faire l’objet d’une analyse individuelle et, de plus, l’ensemble de ces analyses individuelles doivent converger dans une analyse collective unique avec les parties prenantes internes et externes.

Le développement vraiment durable passe donc par l’acculturation simultanée de la société comme de l’entreprise, qui n'en est qu'un élément, à des systèmes de valeurs et pratiques cohérents générateurs de responsabilité intellectuelle.

L’ancrage d’une culture relève donc de la capacité à partager les informations, les analyses et les idées: cela suppose d’organiser le dialogue et l’intelligence sociale dans la société et dans l’entreprise.